André Cooke

Photographe / Kayakiste / Randonneur

Archive of ‘Randonnée’ category

l’importance des objectifs


Le philosophe écossais Thomas Carlyle a écrit; Un homme sans but est comme un navire sans gouvernail.

Je crois fortement que cette notion de fixation d’objectifs peut s’appliquer dans n’importe quelle sphère de la vie; ils peuvent être en lien avec ma profession, ma famille, mes loisirs, ma santé, etc.  Je trouve qu’il est primordial de se fixer des buts pour se “challenger”, se réaliser et repousser ses limites. Quel est le but d’une vie si on n’a ni projet, ni objectif, ni aspect de notre quotidien que l’on veut atteindre ou améliorer?

La raison principale pour laquelle je me fixe des objectifs dans la vie est : pour l’estime de soi. Le fait d’accomplir des objectifs que l’on s’est fixés nous apporte une satisfaction personnelle et une estime de soi accrue.

Atteindre un but après l’autre est une excellente façon d’avancer sur le chemin vers le succès et la réussite. L’important est de se fixer des objectifs bons pour soi et de les atteindre de la bonne manière.

L’objectif doit être :

  1. clairement défini
  2. réalisable
    • Grand choix de randonnées pour tous les niveaux dans toutes les régions du Québec, avec des randonnées bien documentées sur BaliseQuebec ou sur wikiloc
  3. quantifiable, on doit savoir quand il est atteint
    • Suivi de mon progrès sur mon blogue

Je suis “super” fièr d’avoir accompli le niveau bronze du certificat du randonneur émérite de Rando-Québec, un gros Merci à ma compagne de randonnée et de vie Marie Champagne qui a aussi réussi ce défi et qui me pousse à être une meilleur personne.

 

Charlevoix – Parc national des Hautes-Gorges – L’Acropole des Draveurs

Succès, avec cette randonné, moi et Marie Champagne avons complétés les 25 randonnées requisent pour obtenir le certificat du randonneur Niveau Bronze de Rando-Québec!

Ce sentier vous transporte dans un univers forestier jusqu’au premier sommet, à partir duquel vous serez plongé dans un milieu alpin où la flore et les paysages sont à l’honneur. Une vue spectaculaire sur la vallée de la rivière Malbaie et sur les monts environnants vous y attend.

 

Lanaudière – Parc régionale de la Forêt Ouareau – Sentier des Murmures

Ce sentier est dans le Secteur du Pont-Suspendu du parc régionale de la Forêt Ouareau, Le Pont-suspendu vaut le détour et rajoute très peut de distance. Tous le long du Sentier des murmures, il y’a de très beau endroits pour planter ça tente sous les grands pins qui longe la partie la plus sauvage de la rivière Ouareau.

Mauricie – Parc national du Canada de la Mauricie – Sentier des Falaises

Les vues sur le lac sont sublimes malgré la brume, mais elles se méritent au fil des côtes à monter et descendre! Ceci dit, pas besoin d’être un expert de la marche en forêt pour l’emprunter… le sentier Les Falaises est de niveau intermédiaire et des gens de tous âges peuvent le parcourir à leur rythme sans problème.

Longueur6.5 km
Durée approximative1 heures 54 minutes
Typeboucle
Altitude322
Dénivelé197
DifficultéIntermédiaire

Chaudière-Appalaches – Parc régional du Massif du Sud – Sentier du mont Chocolat

Longueur7.69 km
Durée approximative2 heures 58 minutes
Typemixte
Altitude717
Dénivelé279
DifficultéIntermédiaire

Découvrez le sommet du Mont Chocolat et sa boucle panoramique qui vous offriront une vue imprenable sur la vallée du Milieu et les montagnes
environnantes.

Le plein air à son meilleur

La Société d’écologie de la batture du Kamouraska (SEBKA) est un organisme sans but lucratif dont la mission est de concevoir, élaborer, réaliser et gérer des projets relatifs au développement régional. Cet organisme se consacre à la mise en valeur du milieu naturel qu’est la batture de Saint-André et de son environnement. Elle offre des activités de plein air compatibles (camping, randonnée, escalade, kayak de mer) pour permettre à sa clientèle de profiter des richesses du Bas­ Saint-Laurent: découverte, histoire, observation et détente dans un des plus beaux décors du Québec.  SEBKA est situé au 273, route 132 ouest, St-André de Kamouraska, Québec.

J’ai été charmé par l’endroit, avec un beau sentier bien aménagé qui nous fait découvrir la batture et le fleuve.  Le sentier est facile, très bien balisé, avec des marches (escaliers) dans les sections plus abruptes. Quelques œuvres d’art parsèment le trajet, et on peut aussi y trouver un coffre au trésor, mais hélas celui-ci avait déjà été vidé de son contenu 🙂 

Longueur2.96 km
Durée approximative1 heures 29 minutes
Typeboucle
Altitude32
Dénivelé12
DifficultéFacile
Tête d'Allumette

Pour conclure la randonnée on peut accéder au pub et micro-brasserie la Tête d’Allumette, et profiter d’une vue exceptionnelle sur le fleuve.

Les bières que j’ai éssayer: la Zizanie, La Pioche, l’Apache, et le Gasket de tête. Les saveurs et l’amertume étaient au rendez vous.

Québec – Parc national de la Jacques-Cartier – Le Scotora – Rando-Québec

le Départ est situé au km 29 du chemin de la Vallée.  À partir du stationnement, traverser le pont et suivre les indications

Retournez dans le passé sur ce sentier historique. Vous rejoindrai le mont Andante qui s’élève à 809 m! Vue spectaculaire! Devant ce panorama grandiose, le temps s’arrête subitement et la nature devient silence.

 

 

Québec – Parc national de la Jacques-Cartier – Les Loups – Rando-Québec

 

Le départ est situé au km 16 du chemin de la Vallée.

À couper le souffle! Cette ascension de la montagne de la Sautauriski vous conduit à des points de vue saisissants sur les fractures du massif des Laurentides : vallées spectaculaires de la Jacques-Cartier et de la Sautauriski.

Le retour à la vie quotidienne

Dans le monde académique, il y a un modèle qui définit 5 phases au voyage d’aventures ou vacances, la première phase est la planification et l’anticipation.

Les phases 2 et 4 sont l’allée et le retour. Faits correctement, ils peuvent devenir aussi importants que l’aventure ou la vacance elle-même.

La phase 3 est facile, c’est l’aventure ou vacance. A partir du moment où celle-ci rencontre nos attentes (sociales, physiques, émotionnelles et intellectuelles) on va assurément avoir un bon moment.

La phase 5 est la raison pour laquelle on achète des souvenirs, post sur Facebook, là où on élève les bons souvenirs au-dessus des mauvais (maringouins, pluie, etc). Cette phase de récollection (souvenir) est aussi la phase responsable de la planification des prochaines aventures à venir.

Personnellement, je rajouterais une sixième phase à toute cette histoire-là, les vacances, randonnées, sorties en kayak souvent offrent des sensations intenses, quasi “life-changing” qui souvent se terminent abruptement le lundi matin, avec le trafic de retour, le travail, les meetings ennuyants et le retour à la routine.

Une période aigre-douce, ou triste-content, content d’avoir surmonté les défis, élargi nos horizons, ‘’boosté’’ notre confiance et renforci nos amitiés (relations). Mais en même temps triste parce que c’est soudainement terminé.

Pour moi, j’ai réalisé que si ce n’est pas géré correctement, ça peut mener à un changement d’humeur, difficulté à se concentrer, fatigue, désir d’être seul, et une certaine difficulté à apprécier les activités qui me sont habituellement agréables. Un genre de “post trip blues”.

Comment je gère?? Eh bien, c’est relativement simple. Mon truc à moi : je range et je nettoie, je frotte, je plie, replace tout mon équipement, je fais des montages vidéo, travaille sur mes photos, écris des articles sur mon blogue, et en même temps que je range et organise mes trucs, je range mes souvenirs, ceux qui me connaissent ont pu remarquer que parfois j’étire ce moment, le plus possible, ça me permet de décompresser et en même temps je commence à planifier ma prochaine aventure.

Après quelques temps, tout se replace et redevient normal, du moins jusqu’au prochain voyage!

André Cooke